Tombe de Sargeras : Alterner entre la spé Sacrée et Discipline

De plus en plus de prêtres soigneurs s’essayent aux deux spés. Les 52 points d’aterfact sont facile à obtenir, les légendaires pleuvent de toutes part et les combats sont plus équilibrés dans leurs mécaniques. Une bonne occasion de jouer les deux spés sur ce palier.

Avant toute chose, je vais commencer par spécifier que les deux spés sont viables sur l’ensemble du raid. On peut faire tout les boss en restant uniquement Sacré ou Discipline.

Mais en considérant que les spés sont différentes et apportent différents atouts au raid, il est raisonnable de choisir l’outil le plus adapté à chaque tâche.
On a beau aimer énormément son marteau, parfois un tournevis serait plus pratique. Et pourtant, une vis et un clou se ressemblent beaucoup.

Facteurs décisionnels

Il ne peut pas y avoir réponse tranchée pour tel ou tel combat. Mais on peut repérer certains indices qu’une spé serait peut être plus appropriée que l’autre dans certaines conditions.

Composition de l’équipe Soin

J’ai tendance à associer le prêtre sacré au druide restauration dans leur apport au raid. Quand il y a deux druides dans mon raid, passer discipline est souvent une bonne idée.
Je suis plus à l’aise pour faire du soin de tank en sacré. S’il n’y a pas de paladin, je peux m’en charger (quitte à changer un peu mes talents).
L’absence de shaman me pousse aussi à jouer discipline pour un peu plus de spot healing et la barrière (qui a souvent les même application que le SLT)

Taille du raid

Depuis les deux charges de la radiance, il est très facile d’avoir une douzaine de personnes sous atonement. Plus on monte vers la trentaine, plus c’est difficile. Personnellement, je trouve plus agréable de jouer discipline dans les petits raids. A l’opposé, en sacré on est sur de trouver des preneurs pour Sanctify ou PoH dans les gros groupes.

Dispersion du raid

Puisqu’on parle de Sanctify, il est parfois difficile de trouver 6 personnes dans un rayon de dix yard si le raid est dispersé. On peut choisir de lancer le sort sur les Cac mais c’est souvent le domaine réservé des druides ou du phare des paladins.
Le discipline est moins affecté par l’espacement. Même la barrière couvre maintenant une large zone.

Mouvements requis

On parle ici de grand mouvements en permanence, pas des trois pas à faire sur Dame de Vigilance. Que ce soit l’hymne ou la PoH, le sacré a les pieds vissés au sol. Même pour PoM ou FH. Une fois que nos Holy Word et T’uure sont lancés, il ne reste que la renew.
A l’opposé, le prêtre discipline est très mobile. Seuls les radiances et Light’s Wrath demandent quelques secondes de tranquillité.

Mécanique cruciale

Avec la cape légendaire Xanshi, le prêtre sacré peut à la fois ignorer complètement une mécanique, soigner gratuitement 26 secondes sans bouger et récupérer du mana.
Grâce à la barrière, le prêtre discipline peut fortement réduire les dégâts subits par tout son raid (Réduction de dégâts > soins).
Avec un gros burst LW, le discipline peut remonter une vingtaine de personne instantanément (s’il a bien préparé son coup). Çà peut être très utile si deux techniques très douloureuses se succèdent dans un court laps de temps.

Sources de mana externe

Le prêtre discipline aime bien avoir une BoW des paladin pour un retour de mana constant.
Le prêtre sacré aime bien avoir une innerv de chouette juste avant un déchaînement velen+HWS+POH+POH+POH….
Mais un discipline pourra tout de même spam PWS sous Rapture avec une Innerv tandis qu’un sacré ne crachera pas sur une béné de sagesse.
Le mana c’est toujours bon à prendre.

Equipement à disposition

Les légendaires influent nos choix mais ce sont souvent nos choix qui ont conduit à l’obtention de ces légendaires. Je jouerais probablement plus sacré si j’avais Xanshi ou Anjuna. J’aurais probablement déja Xanshi ou Anjuna si je lootais en sacré plutôt que discipline.

Velen et Pridaz sont bien pour les deux spés. Norganon est meilleur est sacré. Soul est meilleur en discipline. Sentinel est excellent en discipline. Seastar est excellent en sacré.

Capacité du joueur

Il serait étonnant qu’on soit également doué dans les deux spés. Personnellement, je me sais meilleur en sacré. Pour notre premier down de la princesse sardine qui se passait mal, je suis repassé sacré pour donner un petit coup de pouce au raid. J’avais le choix entre attendre que le raid s’améliore ou sur soigner les dégâts pris inutilement. Sur le court terme, c’était la décision évidente. (Sur le long terme un peu moins puisque le raid a fait la même merde la semaine suivante)
Cependant, cet argument ne doit pas forcément être prioritaire. Jouer une spé que l’on maîtrise mal est la seule façon de s’améliorer. Le gameplay raid (Disco et Sacré) ne peut s’apprendre en donjon ou en raid LFR. A un moment donné, il faudra bien se jeter dans le bain.
On peut le faire sur des combat faciles et farmés mais le risque c’est de juste se faire PL par ses camarades.
On peut le faire (ponctuellement) sur du progress. Quand on  fait des trys à 80-50% c’est le meilleur moment pour avoir à la fois des conditions réelles de raid sans espoir de down.

Avec retenue tout de même hein ? On cherche à tomber le boss. N’allez pas dire que Nefer vous a conseillé de plomber le raid.

Préférence personnelle

Le facteur ultime. Est ce que vous aimez jouer cette spé ? Personnellement, je détestais jouer Sacré flash Heal au cauchemar d’émeraude et ça me rendait malade parce que je n’arrivais à rien en discipline dans mes raid pick up. Alors je jouais sacré mais sans goût au raid. Je n’ai quasiment fait que des donjons jusqu’à la sortie de Nighthold.

Actuellement, j’aime les deux. J’adore placer un LW tellement pret de la prise de dégâts que le raid se demande si le boss a vraiment fait son coup. Je jubile quand je distille 3 Sanctify en 20 secondes avec mon usine à PoH sous velen+innerv+chalice. Quand je ne joue pas une spé, elle me manque. Après un down dans une spé, je me demande comment ça se serait passé avec l’autre.

Nous avons la chance unique d’avoir deux spés de soin mais ça ne nous oblige aucunement à jouer les deux. Je connais des prêtres disciplines qui ont arrêté le jeu car leur RaidLead les obligeait à passer sacré. Absurde. Wow est un loisir, pas une corvée.

Les boss de la Tombe de Sargeras

Je vais vous donner ici les spés que je sélectionne à ToS en fonction des critères ci dessus.
Deux mises en garde. D’abord il s’agit de mes choix en fonctions de mon raid, mon gameplay, mes goûts, mon niveau. Ca ne s’applique pas forcément à tous.
Ensuite, la progression de mon raid se situe dans une fenêtre d’équipement. On roule sur le normal et je pourrais jouer shadow sans que ça se remarque. A l’opposé, nous ne sommes qu’à 3/9 mythique et je n’ai pas encore envisagé les derniers boss ni regardé la spécificité de leurs strats.

Goroth

Le raid est tellement dispersé que je n’ai pas encore essayé en sacré. En mythic, j’essaye de garder mon burst pour la boule de bowling qui détruit les pylônes et un peu d’aide sur l’explosion. Je m’assure de garder les joeurs avec le débuff du méteor sous expia.

Harjatan

A mon avis, il se fait aussi bien en sacré qu’en discipline. Le raid s’écarte pour les frigid blow mais pas trop. On court peu et toujours dans des directions précises. Les dégâts sont d’une régularité métronomique. Il n’y a quasiment aucun spot healing.
Je ne l’ai fait qu’une fois en mythique et j’étais en discipline. Les frigid blow s’alignent parfaitement avec Evang+Velen+Mindbender avec même LW une fois sur deux et une barrière pour absorber le dernier coup. L’apport de DPS fait du bien, on a atteint l’enrage.
J’essayerai probablement en sacré la semaine prochaine. Je pense pouvoir sortir un bon volume sur la quatrième série de frigid blows qui dure 30 secondes.

Inquisition démoniaque

Définitivement un combat discipline pour moi. Beaucoup de mouvement, un raid très dispersé, deux cibles pour PTW et la régularité des dégâts de raid toutes les 30 secondes. Du coup, nous avons notre combo evang+velen+LW (+mindbender) une fois sur trois. Ajoutons que je peux descendre seul et faire pop mes orbes comme un grand dans la prison.
Je ne vois pas comment je ferais ce combat en sacré. Peut être que je verrais un jour.

Sœurs de la Lune

J’aimerais pouvoir le faire dans les deux spés à la fois. J’ai beaucoup fait ce combat en pick up (pour breloque le Hibou) et les deux spés ont leur avantage.
En discipline, le burst est idéal contre les éclipses de la lune, la Pain Supp parfaite contre le tir rapide et la barrière bienvenue sur le tir pénétrant.
En sacré, l’hymne est aussi très puissante lors de l’éclipse, le spot healing (Tir rapide ou Lunar) précis et le raid n’est pas trop dispersé.
C’est notre prochain objectif en mythique et j’hésite encore sur la spé. La longueur du combat me pousse peut être un peu vers le sacré car je gère moins bien mon mana en discipline.

Desolate Host

Oserais je avouer que je n’en sais rien ?
J’ai toujours été affecté en haut dans le monde réel où il n’y a rien à soigner. Je m’y suis emmerdé en sacré et emmerdé en discipline. J’attends avec effroi le jour où je devrais vraiment faire ce combat en bas ou en mythique.
Le faible nombre de joueur dans chaque monde pourrait indiquer une préférence pour la spé discipline mais c’est pure conjecture.

Demoiselle de Vigilance

Pour moi, cette statue a taggé « sacré » au marqueur jusque dans les endroits les plus inconvenants. Très peu de mouvement, les joueurs biens packés (même ceux qui sont de l’autre coté sont à porté). Tout est réuni pour le plaisir de la spé sacrée.
Peut être que la version mythique apporte des éléments nouveau mieux gérés par un discipline. Je tiendrai cet article à jour.

Avatar Déchu

Comme pour Goroth et l’inquisition, la grande dispersion du raid m’incite à jouer discipline sur ce combat. En règle générale, j’essaye de soigner les Unbound Chaos (zones sous les pieds+dot) pendant la P1 et les Rupture Realities (grosse aoe) pendant la P2. La barrière est aussi très utile en P2.
La plupart des dégâts survenant pendant que l’on court en P1, je ne vois pas bien la spé sacrée sur ce combat mais la P2 reste un classique Heal and Soak qui lui convient bien.

Kill Jaeden

Il y a du mouvement mais pas excessivement. Le raid est assez packé. Le spot healing des joueurs ayant absorbé l’apocalypse peut se faire dans les deux spés. Mon principal souci avec discipline serait les phases où KJ est hors de porté. Les deux sont viables et Method a même prouvé qu’un bon prêtre discipline était souhaitable (indispensable ?) pour ce combat en mythique.
J’aurais plus tendance à aborder ce combat en sacré mais je n’exclue pas de le faire aussi en discipline

 

Comment gérez vous ?

Et vous ? Quels sont vos choix ?
Je vous ai donné mes préférences en fonction de mon environnement. Mais je serais curieux de connaitre vos choix et la façons dont vous aborder vos combats. Et je sais que je pourrais améliorer pas mal des miens.

Follow me

Une réflexion au sujet de « Tombe de Sargeras : Alterner entre la spé Sacrée et Discipline »

  1. Spamalote

    Cet amour pour les deux spé est contagieux, j’ai envie de re-monter ma spé discipline à présent… Très curieux de voir ce que ça donne après avoir vu que method utilise un disco.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *