Stats en Sacré : Optimisation ou faux problème ?

En parcourant le forum officiel français des prêtre je suis tombé sur un poste assez édifiant sur les stats secondaires en prêtre sacré pour raid. Chacun y allait de sa petite expérience personnelle, de son theorycraft sur ticket de metro et bien sur assénait des grandes vérités.

Alors je me suis dit : pourquoi pas moi ? Si tout le monde peut raconter des âneries pompeusement pourquoi pas moi ? Je suis aussi très calé en âneries. Enfin, plutôt en biqueteries mais on reste dans la famille des quadrupèdes ongulés de mauvais caractère, ça se tient.

Theorycraft et Feelcraft

Le theorycraft était prévu au départ pour maximiser le dps des DPS. Il s’agissait de modéliser une rotation ou priorité pour simuler un combat et obtenir le plus de dégâts possible. Comme toute modélisation, elle tente de se rapprocher des la réalité tout en étant mathématiquement gérable. En particulier, les mouvements pour répondre aux mécaniques du combat ou la faillibilité du joueur derrière son clavier sont des paramètres difficilement numérisables mais à grand coup de constantes et d’approximations, ils font des sims plus ou moins crédibles.
Qu’en est il des sims de soigneurs ? D’autres suppositions sont obligatoires, que les cibles sont à porté d’AOE et qu’il y a toujours du soin à faire. En résumé, que l’on a un puit sans fond de dégâts à soigner.
Bien sur, c’est rarement le cas. La plupart du temps, on a beaucoup de soin à faire, une petite pause, beaucoup de soin etc. Mais l’argument (qui se tient) des theorycrafters est qu’ils ne s’occupent pas des phases creuses mais des phases intenses : « Quand vous voudrez beaucoup de soin, voila comment en fournir un maximum« .
Il faut garder cette philosophie en tête quand on va chercher ses poids de stats sur IcyVeins ou How2Priest, voire Focused Will.

Le feelcraft est beaucoup plus cool. C’est ce qu’on avait avant le theorycraft, ce qu’on a quand deux joueurs enthousiastes discutent de leur spé sur un forum et ce qu’on aura à la fin des temps quand les étoiles s’éteindront et que les derniers spins arrêteront de tourner. Le feelcraft c’est quand on dit « moi je joue avec x% crit, z% mastery et y% hâte et je fini toujours premier au kikimetre« . Le feelcraft c’est dire « renov c’est trop bien et cerle de soin c’est mieux que PoH « .
Le problème n’est pas tant que ce soit faux intrinsèquement (SI, c’est un problème !) mais qu’on essaye de faire passer une opinion ou un ressenti pour une vérité universelle. Sans tenir compte de l’environnement de se ressenti. Quelle composition de soigneurs ? Quel niveau de soigneurs ? Quelle taille de raid ? Quelle difficulté ?
C’est le même problème que l’on rencontre quand on fait « comme les top prêtres mondiaux« , le souci étant qu’un environnement différent engendre des comportements différents.

Nous avons donc d’un côté une méthode pseudo mathématique qui se fonde sur des suppositions discutables et de l’autre coté une méthode pseudo empirique qui se fonde sur des données très éparses et non corrélées. Nous voila bien.

Interaction des stats entre elles

Prenons deux cotés d’un carré, un court et un long, si la somme des cotés est constante, la plus grande surface est obtenue quand les deux cotés sont égaux. J’avais une illustration du phénomène avec des carreaux de chocolat. Je vais reprendre cette analogie non pas pour deux stats (carré) mais pour cinq (hypercube n5) à savoir l’intel, le crit, la hâte, la maîtrise et la versatilité.
Chaque stat renforce les autres. Ca ne veut pas dire qu’elles sont toutes égales mais qu’à chaque fois qu’on porte l’accent sur une, les autres deviennent plus attractives. A chaque fois que je remplace une pièce Vers/Mast par une crit/hâte je diminue l’impact de crit hâte et j’augmente celui de vers/mast.
La seule stat à ne pas jouer ce jeu de dupe c’est l’intel (ou l’ilevel). Quand je change une ceinture 900 par une ceinture 915, j’ai plus d’intel ce qui est bien et j’ai plus de stats secondaires ce qui est plutôt bien aussi. Je peux perdre mes stats préférées au profit de stats moins attrayantes mais ça reste plus de stats au final.
La seule petite exception pourrait être sur les bagues mais en règle générale Item Level > *

La guerre hâte/maîtrise

Le theoricraft reconnait que la hâte est le meilleur moyen d’augmenter son HPS (soin par seconde). Mais il considère à juste titre que la hâte n’a pas d’influence notable sur le HPM (soin par mana). En ce sens, pour une barre de mana définie, caster plus vite ou plus l’entement ne changera pas le volume de soin fourni.  A l’opposé, la mâitrise est reconnue comme une amélioration du HPS mais surtout du HPM. Pour adapter cet constat qualitatif aux calculs quantitatifs, le theorycraft a tendance à pénaliser la hâte d’un malus arbitraire.

Le feelcraft reconnait immédiatement la valeur de la hâte. Le gameplay est beaucoup plus fluide quand on peut enchaîner rapidement les sorts. A l’opposé, l’effet de la maîtrise est quasiment invisible (alors qu’on peut remarquer un crit) sans une analyse des logs.

Pénurie de dégâts et abondance de mana

Que ce soit en LFR, raid normal voire raid héroïque, on se retrouve souvent avec trop de soigneurs pour trop peu de dégâts à soigner. Ceci est du à la difficulté pour Blizzard d’équilibrer les combats avec un nombre variable de joueurs (entre 10 et 30 en flex) ce qui n’est pas le cas en mythique. L’autre raison et que les Raid Lead ont tendance à emporter plus de soigneurs que nécessaire « pour être sur« . Ainsi donc, les soigneurs se retrouvent à se partager trop peu de dégâts et à se sniper les uns les autres.
C’est à dire que celui qui soigne le plus rapidement une petite pointe de dégâts se retrouve le seul crédité sur le recount. Pour briller en société, il convient donc de spam le plus possible et le plus rapidement possible. Les Hots ont rarement l’occasion de servir plus de trois ticks avant de partir en overheal.
Ajoutons à cela que sur du contenu farmé, les combats sont assez courts et que les soigneurs ont peu de chance de se retrouver à court de mana.

S’ensuit par une logique implacable que pour soigner plus dans un tel contexte on favorise la hâte au détriment de la maîtrise. On ne soigne pas mieux mais on soigne plus que son voisin.
Et c’est important pour l’ego.

Incidemment, en donjon mythique plus où le mana est rarement un souci, la hâte est très appréciée car elle permet de réagir plus rapidement aux imprévus et qu’on peut regen entre les packs.

Mais alors à quoi sert vraiment la maîtrise ?

On a vu que la maîtrise est la meilleure stat HPM. Elle va servir à chaque fois que les soigneurs sont soumis à des contraintes. Contrainte d’effectifs : « 4 soigneurs seulement, on a besoin des DPS pour contrer l’enrage » et contrainte de mana : « le combat va durer 12 minutes, chaque goutte de mana est précieuse« .
C’est quand on est sous pression, que le raid n’est jamais full life que l’on se rend compte de la puissance des HoT (ceux des prêtres mais ceux des Druides et Moines aussi) ou de l’efficacité de la maîtrise des Shaman.

C’est quand on a besoin de vraiment soigner pour garder le raid en vie que la maîtrise est le plus utile. Le reste du temps, c’est un bonus qui finit souvent en overheal.

Poids des stats

Parce que je sais que vous êtes venu ici pour ça. Pour lire un poids de stat. Pour vous rassurer dans le choix de vos stats. Pour savoir si 30 20 30 10 c’est équilibré ou pas. La seule réponse c’est arrêtez de vous tracasser. Le poids des stats est très très proche. Il a beaucoup moins d’importance que votre gameplay en général ou votre concentration tout au long du combat.
Aucun raid n’a jamais wipe parce que Tartempion avait 20 hâte et 10 versa au lieu de 21 hâte 9 versa.

La Hâte est la meilleur stat pour rank sur Warcraftlog ou finir premier au kiki heal sur des combats sans surprise. C’est aussi une stat de confort, il est plus agréable d’incanter vite.
La Hâte est une très bonne stat en donjon.
La Maîtrise est la meilleure stat pour des combats de progress où vous devez vraiment montrer que vous pouvez soigner.
Le crit est une très bonne stat mana neutre aussi bien en donjon qu’en raid.
La versatilité est une bonne stat en raid et une excellente stat en donjon. Elle augmente un peu les soins et pas mal la survie ce qui évite de se faire OS.

Conclusion

Au risque de me répéter, les stats en Sacré sont un faux problème qui a comme effet secondaire de nous détourner des vrais questions. Même en prenant les stats au hasard, il y a peu de chance de se tromper dramatiquement. Prenez les meilleures pièces qui se présentent. Placement, survie et respect des mécaniques du boss sont beaucoup plus importants.

Follow me

6 réflexions au sujet de « Stats en Sacré : Optimisation ou faux problème ? »

  1. Amalÿa

    Magique !!! comme d’habitude…Allez j’attends le même article pour la spé discipline;) que je viens de prendre en main.

    Merci encore pour tout ce travail fourni.
    Ama

    Répondre
    1. Neferneith Auteur de l’article

      La spé discipline a un peu la même histoire pour Maitrise/Vers/Crit mais la hâte a droit à une place à part. En discipline, on a une forte contrainte de temps pour le ramp up (préparation des ato) et pour la phase dégâts.
      Et il se trouve que la phase ramp up est quasiment incompressible excepté par la Hâte. On doit poser X ato en moins de 15s et (à part la radiance) chaque ato coûte un GCD.

      Répondre
  2. spamalote

    J’avoue que depuis un moment les stats ne font pas vraiment de différences en sacré (avec tout de même une prio sur la maîtrise), et j’ai cessé toute tracasserie sur leur pondération. Ilvl et choix des talents sont primordiaux pour les combats.
    Par contre là où je me tracasse, c’est pour le choix des trinkets.

    Répondre
    1. Neferneith Auteur de l’article

      Yep, les trinkets en sacré sont vraiment très nombreux et c’est dur de trouver les deux parfaits. Comparativement, le choix est beaucoup plus simple en discipline.

      Répondre
  3. Amalÿa

    En sacré, et sans états d’âmes parce que j’ai testé beaucoup de trinket j’équipe :

    – Quand je joue avec beaucoup de Prières de soins + Piété en talent : Velen + Astérie ( qui fait entre 9 et 11% de mon heal )
    – Quand je joue plus avec le soin de lien : Velen + tinket KJ que je ne pose jamais sur mes tanks car le boubou s’enlève trop vite, mais sur les cacs. cela rentabilise hautement le hps.

    En discipline selon la longueur des combat j’équipe Velen + la chouette ou la sombrelune. Mais je galère vraiment côté mana en disci.

    Répondre
    1. Neferneith Auteur de l’article

      Bon ok, si tout le monde pense que DgD est meilleur sur les cacs que les tanks, j’incline.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *