Prêtre discipline ou sacré : que choisir pour Légion ?

Choix difficile. Connaitre notre classe ne suffit pas. Le monde tient à nous ranger dans des petites cases et à préciser notre orientation. Tétine ou téton, gauche ou droite, bobo parisien ou plouc provincial, voile ou vapeur. Définissez vous nom de nom ! Qu’on puisse préjuger.

choix02

Ce qui est sur c’est qu’on se respecte trop pour faire prêtre ombre. On ne se roule pas dans la fange. On n’écoute pas les voix de Yogg Saron, Chtulu ou Zoltun Kull. Mais la question demeure, plutôt sacré ou plutôt disco ?

Pourquoi choisir ?

Plus que le pression sociale ou l’insistance de votre Raid Reader, le choix a long terme de votre spé va influencer la façon dont vous vous équipez tout au long de l’extension. Non seulement les stats secondaires ne sont pas les même (Hâte, Crit en Disco et Maîtrise, Crit en Sacré) mais votre Artefact ainsi que le temps que vous allez investir dedans ont une importance capitale.

L’Artefact est une arme légendaire qui va vous accompagner à Legion. Et qui va évoluer en la nourrissant de points d’artefact récupérés dans toute (?) activité PVE. Les prêtres sacrés disposent de Tuure et les discos de Light’s Wrath. Considérez ça comme un mélange entre un arbre de talent secondaire et un système de points paragon tel celui de Diablo III. Le coût est exponentiel bien sur.

Récupérer les trois armes légendaires (y compris le couteau à éplucher les patates Ombre) n’est pas un problème et sera fait probablement avant le niveau 110. Par contre chaque point placé dans une arme est perdu pour une autre. Comme le prêtre ne dispose pas encore de la Poigne du Colosse Deux armes moyennement puissantes (dont une rangée dans le sac) sont moins utile qu’une arme très puissante.

Comparaison Sacré et Discipline

Je vous invite à consulter les articles liminaires de chaque spé. Voici une mise en lumière de leurs points forts et faibles.

Sacré

  • Simple : Pas de mécanismes compliqués. Du soin direct monocible et multicible, un HoT a et un soin intelligent Pom.
  • Réactif : Ça pleure, on incante un soin, un bisou et le bobo a disparu.
  • Soutenu : En alternant, Serenity et Flash Heal, on peut garder une cible sous soin continu. C’est très important dans le donjon Mythic+ où le tank prend des tartes monumentales. La maitrise, le CD Guardian Angel et le bâton renforcent cet aspect.
  • Apprécié de ses camarades de soin : Plusieurs CD de raid Sacré augmentent les soins ou réduisent le coût en mana de tous les soigneurs présents.
  • Manavore : Il est possible que toutes les classes de soin souffrent au niveau du mana à Légion. Mais le Sacré peut se suicider et profiter de Spirit pour soigner gratuitement pendant encore 15 secondes (30 avec les bons talents).

Discipline

  • Un gameplay original : Vous tapez les adversaires pour soigner vos alliés.
  • Des dégâts non négligeables, au dessus du tank, au niveau d’un mauvais DPS.
  • Proactif : Il faut anticiper une dizaine voire quinzaine de secondes à l’avance.
  • Le potentiel de soigner par grosses vagues pour contrer du burst de raid.
  • Le potentiel de rater complètement son combat si on a mal géré ses timings
  • Un CD de raid (Barrière) assez situationnel et qui ne brille pas sur les logs.
  • Un volume de soin inférieur à ce que ferait un autre soigneur (à niveau de jeu égal).
  • Démuni en soin monocible : Pour tenir un tank, le spam de ShadowMend est nécessaire en Mythic+ et pas forcément suffisant.
  • Une mauvaise réputation. En donjon, raid ou pick up, quand ça wipe, on se tourne toujours vers les soigneurs et il y a des chances que nous soyons au bas du tableau.

Victoire par KO : Sacré

sacré boxe

A ce stade de la lecture, la consternation est peinte sur votre visage. « Pourquoi jouer une spé à la fois plus faible et plus difficile ? »

Et…………… je n’ai pas de réponse. Je ne vais pas vous vendre un cheval avec des dents en plâtre. La spé Sacré est le choix le plus rationnel sous tous les angles. Mais si ce que vous cherchez est la performance pure, je vous conseille carrément de reroll Druide ou Shaman. Ce sont eux qui vont dominer à Legion.

Le point fort de la spé discipline c’est son gameplay attrayant. Et encore, il faut aimer jongler avec les cibles (alliés/adversaires) et jouer trois coups en avance. Ça plait ou ça ne plait pas. Ca reste parfaitement viable pour les donjons Mythic+ de bas niveau ou les raids héroïques. Mais il y a pas mal de chance pour que ça ne soit pas compétitif à haut niveau (pour les raid mythic et les realm first). Petit bémol cependant, certains discos se sont déjà distingués sur la béta et dans les raids nerfés de Draenor 7.0 mais ça reste des cas anecdotiques d’excellents joueurs dans des situations (nerf et beta cheaté) particulières.

Blizzard à la rescousse ?

Certains esprits chagrins chouinent déjà sur les forums officiels ou autres depuis deux bons mois. Suggérant à corps et à cris des « idées » de leur cru pour « sauver » la spé. Pleurant que le disco est mort, qu’ils vont résilier leur abonnement, que c’était mieux avant ma bonne dame. Quand ils se calment un peu, ils réclament un buff des chiffres pour gratter un peu de puissance.

Il y a cependant peu de chance que cela arrive. Blizzard a clairement signifié que la spé discipline serait hybride ou support. Considérant qu’elle a dominé la scène heal pendant deux ou trois extensions, il ne serait pas étonnant de la voire reléguée au fond de la classe pour un moment. Demandez aux Warlock Démono ou aux DK Impies.  Par ailleurs, pour ceux qui veulent absolument soigner en prêtre, Sacré reste une option très compétitive.

En gros, des ajustements sont possibles d’ici la sortie de Legion et même en cours d’extension mais absolument pas garantis.

Too long didn’t read

La spé sacrée est probablement plus compétitive que la spé discipline. Le gameplay pittoresque de la spé Disco peut plaire à certains.

Why not both ?

hqdefault

Il existe une alternative possible au choix tranché d’une spé en abandonnant l’autre.
Je vous ai dit qu’il fallait investir dans une arme au détriment de la seconde. Mais il y a une petite subtilité. Les AP nécessaires pour acheter chaque nouveau point d’une arme croissent exponentiellement. Le premier coûte 100, le cinquième 400, le dixième 875, le quinzième 11 000, le vingtième 40 000. Il y a 33 points de « talents » puis 20 points de « stats« . Le premier point de stat demande 1.6 million d’AP.

Bien sûr, il y a des mécanismes pour gagner exponentiellement plus d’AP chaque semaine. Tout ça s’équilibre. La bonne nouvelle c’est qu’en investissant seulement 90% d’AP dans l’arme primaire et 10% dans l’arme secondaire on devrait garder 90% de la puissance de l’arme primaire tout en grattant 60 à 80% de l’arme secondaire.

Dit d’une autre façon, si le coût en AP est exponentiel, alors la somme des 20 premiers points est égale au passage du point 30 à 31 (Les chiffres sont imaginaires pour l’exemple). Donc je peux choisir :

  1. T’uure 31, Light’s Wrath 0
  2. T’uure 30, Light’s Wrath 20
  3. T’uure 20, Light’s Wrath 30
  4. T’uure 0, Light’s Wrath 31

Un joueur qui est certain de ne vouloir qu’une spé prendra la solution 1 en Sacré ou 4 en Disco.
Mais on peut imaginer (et ce sera mon cas) vouloir jouer principalement Discipline tout en appréciant la spé sacrée de temps en temps et choisir la solution 3.

tumblr_mkws36UgVu1ry10fwo1_400

Follow me

7 réflexions au sujet de « Prêtre discipline ou sacré : que choisir pour Légion ? »

  1. spamalote

    Je tiens à dire : « super article » car je suis en plein dilemme de choix de spé, et il m’a bien aidé dans mon hésitation 🙂

    Répondre
  2. spamalote

    Par contre sur un article plus récent (car je suis en train de tous les lire passionnément désormais), tu sembles avoir une préférence pour la spé discipline (ce qui est mon cas principalement à cause du gameplay, et des bons scores parfois surprenant obtenus sur certains raids de la 7.0, malgré quelques combats passés « ‘complètement à côté » comme tu dis), est-ce toujours le cas ?

    Répondre
    1. Neferneith Auteur de l’article

      Bonjour Spamalote,

      L’usure de fin d’extension aidant, je passe plus de temps à écrire les articles qu’à jouer. Les deux spés sont très sympathiques dans un registre différent. Historiquement, j’ai plus d’affinité avec la spé discipline. C’est aussi plus facile pour moi de theorycraft dessus.
      La question se pose plutôt pour Legion. La spé sacrée est probablement plus abordable dans un objectif de découverte et plus à même de rattraper un combat qui part en sucette. Que ce soit en donjon ou en raid. Comme je vais beaucoup faire de pick up, et que le pickup c’est l’enfer, je prévois de beaucoup changer entre Discipline et Sacré suivant mon degré de tolérance au bordel général.
      Je te dirais dans un mois ce qui me plait le plus.

      Répondre
      1. spamalote

        Merci pour ta réponse, j’ai également pu constater sur cette toute fin d’extension que la spé sacré était plus permissive, et pouvait effectuer quelques « sauvetages » in extremis du groupe (pouvoir produire un « miracle », c’était d’ailleurs un peu la feuille de route pour le sacré), alors qu’en discipline, il y avait très peu d’opportunité pour sauver la baraque quand ça se passait mal. A contrario, j’ai eu un expérience sur un combat en héro où tout le monde a joué sans erreur, et le discipline s’en est tiré très honorablement, même à seulement deux healers. Quand on ne suit pas simplement l’opinion commune qui consiste à dire que la spé disci est morte (ce qui pourra s’avérer problématique en pick up), on reste quand même dans l’expectative, contrairement aux druides qui iront tranquillement au combat, une fleur à la bouche, sans connaitre le doute. Sur des combats on peut être en dessous de tout (ni vraiment healers, ni vraiment dps), sur d’autres brillants, avec du heal et du DPS au dessus des tanks (comme si on faisait clandestinement jouer avec soit son petit frère en DPS). Nous verrons donc dans un mois comme tu dis.

        Répondre
  3. Prilo

    Ayant choisi sacré en premier afin de découvrir le contenu dans un choix solide, je voudrais bien choisir une seconde spé notamment pour le pvp ( bof bof le sacré), et la je suis toujours hésitant.
    Ayant fait quelques sessions sauvage en disco sans points d’arme j’ai bien aimé ça bonne survie mais je sais pas si je vais bien le gérer en pve, du coup là vien le choix des ombres mais que je trouve lui aussi moyen pour le pvp…

    Répondre
    1. Neferneith Auteur de l’article

      Un ami war m’a forcé sous la menace a faire de l’arêne 2v2 avec lui. J’ai opté pour discipline avec une petite modification des talents. Bien souvent ça se résume à survivre aux assauts des vilains pendant que le war leur tourbillonne sur la face. Mais c’est amusant parfois.
      Je ne peux pas trop te conseiller, le pvp et moi ça fait deux.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *