Le saviez vous : Maw, HoV et Azshara

Cette semaine on revisite Maw of Soul (Gueule des Âmes), Hall of Valor et EoA (Œil d’azshara) avec trois nouveaux affiixes. Temming, Necrotic et Tyranical.

En T4, nous avons Teeming qui augmente à la fois le nombre de trash a tuer pour les 100% mais aussi la composition de certains packs. Si vous avez la puissance d’AOE, ça ne change pas grand chose mais si devez contrôler ou interrompre certains mobs, ça peut ralentir beaucoup.

En T7, nous avons Necrotic qui démolit les tanks. Chaque coup blanc dépose sur lui un débuff diminuant les soins qu’il reçoit et faisant de légers dégâts. Bien sur, le débuff se stack.  Couplé avec des packs plus importants, c’est une semaine compliquée. Il est conseillé d’utiliser beaucoup de stun pour limiter les stacks et que le tank kite quand il monte trop haut. Pas de solution miracle.

En T10, Tyranical renforce les boss et les rend à la fois plus résistants et plus dévastateurs.

donjon-03

Eye of Azshara

Au début, tout le monde connait le petit chemin sur la gauche qui permet de ne pas attaquer les Wranglers. Ceux ci ont la fâcheuse tendance d’agresser les tortues ce qui rajoute du travail à vos dps.

Warlord Parjesh est assez simple si le tank s’assure de collecter les deux adds et que les DPS en gardent un en vie pour absorber la lance du boss. Pas de surprise.

Avant d’engager Lady Hatecoil, il convient de tuer deux nagas. Celles ci lancer un sort de polymorph qui doit être dispel s’il n’est pas cassé.
Il est conseillé de ne pas engager Hatecoil tout de suite mais de commencer par Serpentrix. On s’épargne ainsi le vent et les mouettes. N’hésitez pas à bien nettoyer les trash autour de Serpentrix, ça fait de précieux  % Ne trainez pas devant les makrura rouge lance sable, ils OS.

Serpentrix est un bête ver de sable. Il va s’enfouir a 60% et 30% et ressortir avec deux potes. Le tank doit retourner sur le Vert et les dps doivent se répartir sur les deux autres et les interrompre si possible. Si vous êtes en DIscipline, allez aider un des DPS. Pendant cette phase, les joueurs sont dispersés, assurez vous des les avoir remonté avant. Si vous êtes affecté par le debuff, essayez de vomir dans un endroit qui ne salira pas les pompes de vos alliés.

Retour sur Lady Hatecoil, c’est le bon moment pour utiliser la BL/Heroïsm. Il faut être tantôt sur le sable, tantôt dans l’eau (pour ne pas détruire les zone de sable). Si un dps est loin du sable, Leap of Faith peut le sauver. Quand la malédiction arrive à sa fin, le porteur souffle et bump devant lui. Ca peut vraiment perturber les alliés. Ca peut aussi tuer les blobs.

On repasse dans la zone de Serpentrix et on rentre dans la grotte. Le géant (deux cette semaine avec Teeming) est esquivable. Les murlocs sont une précieuse source de % et méritent un stun de zone. Le géant à la sortie de la grotte est esquivable aussi. Les deux devant Deepbeard ne le sont pas.
Note : les deux géants sont la dernière source de % avant le boss final. Donc s’il vous en manque, préférez les murlocs de cette zone plutôt que les élémentaires de foudre du centre.

Deepbeard est sans grande surprise. Ne traînez pas dans les Quake et gardez un peu de puissance de soin pour son soft enrage à 30% La mécanique de la bulle gazeuse est simple, il suffit de prendre suffisamment de dégâts pour qu’elle disparaisse. Le mieux consiste à traîner dans les Quake. Les petits cercles bleus ne font pas assez de dégâts.

Les quatre nagas avant le boss ne font pas de % malheureusement. Elles peuvent être regroupées pour gagner en vitesse mais l’une root tout le groupe (dispel de masse).

Azshara  commence suffisamment bas en vie pour que les classes à execut se régalent. Gardez vos alliés près de vous, s’il font le tour du boss, vous ne pourrez les soigner. Partager les dégâts de Crushing Depth et pensez à dispel Arcane Bomb et à sortir de la zone.

Ce donjon peut être long et éprouvant, en particulier une fois que les vents sont de la partie. Mais il est relativement simple en Discipline ou en Sacré.

Hall of Valor

N’hésitez pas à utiliser tous vos CD sur le troisième pack (un dragon, deux casters et des cacs) qui est pénible. Voire à contrôler un caster. Les débuffs de foudre qui forment une aoe blanche autour de la victime sont inesquivable pour elle mais ses alliés doivent en sortir sous peine de dégâts et stun.

Hymdall peut être pénible. Elisez une vigie que se chargera de guider ses alliés loin des crachats de dragon.

Je conseille de partir sur la gauche et Hyrja avant la droite et Fenrir.
Il est inutile de faire tous les packs mais le dernier au fond à gauche vous détectera à l’aller et au retour à moins de le sap ou de lui lancer de la bierre pour qu’ils se querellent.

Dans la grande salle, le vieux caster sur son promontoire doit être hook par un DK ou CC à distance ou contrôlé par vous pendant trente secondes.

Hyrja doit être baladée de gauche à droite pour n’être chargée que par un ancien à la fois. Celui de gauche est plus clément pour les cacs que celui de droite. Il est conseillé de laisser Hyrja faire deux capacité d’un ancien avant de l’emmener près du nouveau. S’il est elle passée trop rapidement de l’un à l’autre, elle ne perdra pas ses stacks du premier quand elle est sur le second et elle reprendra les stacks du premier où elle en était. Ne restez pas devant elle. Ne restez pas près d’un allié affecté par son halo.

Le chemin vers Fenrir peut être simple si vous avez un sap/hex pour le buffle devant le lac. Il vous suffit de passer par là pour atteindre le boss, faire la p1, nettoyer quelques loups devant sa tanière, faire la p2 de Fenrir puis remonter par le même chemin sur le lac en prenant garde à sap/hex le buffle et à ne pas foncer dans le dragon.

Les gardes devant la porte peuvent être distraits par une choppe de bière s’il vous en reste sous la main et que vous avez les 100%

Pour les anciens roi, je préconise 1 puis 3 puis 2 et 4 en partant de la gauche mais certains préfèrent 3 puis 2 puis 1 et 4.

Skovald est simple si on se cache derrière le bouclier et qu’on évite de trainer dans les aoe de fel qui spawn des elem de fel. J’aime bien claquer la BL/Heroïsm sur ce boss.

Odyn n’est pas plus compliqué si on se souvient des priorités :
1) sortir de son aoe quitte à utiliser les plumes pour courir plus vite
2) Interrompre et tuer l’add le plus vite possible
3) Eviter les lances sortant du sol et s’en tenir suffisamment éloigné pour ne pas prendre leur explosions.
4) Aller sur la rune de la bonne couleur qui vous redonne toute votre vie ainsi qu’un boost dégâts/soin.

Il faut juste rester calme sur ce boss et tuer l’add. Odyn décroche à 80% hp.

Je préfère ce donjon en discipline mais ça passe aussi bien en sacré. Le petit plus de dégâts permet d’écourter les combats de boss qu’on en veut pas s’éterniser.

Maw of Souls

Le plus court des donjons et probablement le plus simple.

Si vos DPS sont très à l’aise, le tank peut prendre tous les trash jusqu’au premier boss et tout brûler d’un coup. C’est un énorme gain de temps mais un peu dangereux.

Ymiron est de retour depuis la cime d’Utgard et il est encore plus pitoyable. Si vous avez beaucoup de cac, vous pouvez leur dire de rester dans l’AOE de fear et avoir lancé un dispel de mass juste avant que ça ne les touche ce qui fera gagner du temps à tout le monde si c’est bien exécuté et vous fera passer pour une quiche si vous échoué.

Parmi les trash menant à Harbaron, le Mariner (le gars avec sa lanterne bleue) fait des gros dégâts de zone et n’est pas interruptible. Demandez à vos DPS de garder du punch pour lui ou calez tout le monde dans une barrière.

Harbaron fait peu de dégâts, ses add en font beaucoup. Restez au cac avec les distances pour détruire les add dès qu’il apparaissent.

Les trash sur le pont doivent être interrompus. Les champions font un fear de zone qui risque d’aggro les autres packs. Les Mistmender soignent leurs alliés. Les DPS et le tank doivent se répartir les interrupts.

Le mini boss avant Helya pose un débuff qui amplifie les dégâts sur tout le groupe. Il n’est utile de le dispel que du tank. Les autres joueurs ne prenant pas de dégâts en théorie.

Helya est le seul passage dangereux de ce donjon. Pensez à dispel dès que le débuff apparait sinon vous allez accumuler du retard ou devoir utiliser le dispel de zone. Ne restez pas dans l’aoe générée. Méfiez vous des grande tentacules, surtout si votre tank met un peu de temps à les récupérer. Surveillez bien de quel coté elle lève son poing ou assignez quelqu’un à cette tâche. En p1, aidez au dps autant que vous pouvez.
En p2, le tank ne peut pas faire tous les interrupts, un dps doit l’aider. Prenez garde à ne pas marcher dans un trou en voulant éviter son crachat essayez de placer les aoe post debuff dans des zones qui ne gênent pas les déplacement.
Le combat est long et les dispel coûtent cher en mana, surveillez votre consommation. Helya abandonne à 70%

Ce donjon se fait aussi bien en discipline que sacré.

Conclusion

Avec ces trois là, j’ai fait le tour des donjons mythiques plus. Je n’ai pas parlé du Fort Pourpre car il n’existe qu’en normal/heroïque/mythique et qu’il n’y a pas de spécificité. Si vous me le demandez dans les commentaires, je ferai un petit article rapide sur chaque boss possible et l’utilisation des arcs électriques.

Follow me

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *